Dessiner ouvre une porte vers l’inconnu; une aventure qui peut réveiller des aspects inconfortables en soi et de l’anxiété. Créer, c’est sortir de sa zone de confort.

Voici des réflexions de deux participants aux ateliers de croquis au Jardin botanique de Montréal:

« La liberté de se découvrir en se centrant sur soi-même, ce que l’on choisit, ce que l’on ressent pour arriver à une expression mieux « branchée » sur soi. Je fais la même chose en photo et ça me nourrit pleinement.  L’insécurité que cette démarche procure; mais il faut passer par là pour se mettre en contact avec sa part créative. »  Léo

« Approche originale, plus axée sur l’expression de soi que la technique, ou plutôt qu valorise beaucoup cet aspect, ce qui est très motivant. J’ai redécouvert le plaisir de dessiner. » Danielle

Merci à tous les participants et aux Amis du Jardin botanique de Montréal.

Au printemps prochain…

 

 

Pin It on Pinterest

Share This