Quelque soit le résultat, tout dépend du regard que l’on porte sur son dessin. Pour Johanne et Denise, le processus, dans ces dessins réalisés durant l’atelier de croquis au jardin botanique de Montréal, a été plus important que le résultat.

« J’ai été très inspirée par la forme de la lanterne japonaise. J’ai travaillé les perspectives et les lignes droites. Lorsque j’ai dessiné, je me suis sentie en paix et le dessin terminé, j’ai préféré m’attarder sur l’expérience, au lieu du résultat. » Johanne
bl12jun.4

« Je voulais voir l’ensemble de la forme de l’arbre, sa globalité, sans les détails. J’ai ressenti une belle communion avec cet arbre et une ouverture à l’intérieur de moi. Je suis portée à être perfectionniste, et de réussir à voir l’ensemble au lieu des détails m’ai aidé à me détacher de mon perfectionnisme. » Denise
bl12jun.1

Pin It on Pinterest

Share This