Durant l’atelier d’expression par les arts du 20 avril dernier, que j’ai animé pour la Société can. du cancer, à Laval, Cynthia Fauteux, inspirée par son dessin aquarellé,  a écrit ce texte:

cynthia.portrait

« Il était une fois une femme aux yeux bleus. Ses cheveux roux, un matin, s’étaient agrippés à la brosse. Elle regarda cette nouvelle brosse aux longs poils. Dans un mouvement lent, elle s’approcha du miroir, leva les yeux, y vit un visage triste qu’elle ne reconnaissait pas. Elle le regarda droit dans les yeux, fût prise de compassion, eut envie de traverser le miroir pour la réconforter. Et soudain, elle reconnut ses traits, sut que c’était elle désormais. Oui un jour les cheveux repousseraient mais cette image resterait à jamais. Plus puissant que cette tête sans cheveu, le nouveau regard transportait maintenant une nouvelle qui avait changé sa vie. Une nouvelle qui viendrait changer le cours, non seulement le cours mais le courant. Désormais une rivière qui avait envie de sortir de son lit faisait sa route dans son corps. Sa bouche restait fermée tentant de garder intact le courage.
Elle vit un long ruban défiler; oui sa vie avait été belle. Mais elle voulait plus qu’un lendemain, elle voulait un futur main dans la main avec sa famille. Elle regarda droit devant, décida de faire ce qu’il doit, de croire et lentement un léger sourire naquit. »

 

Pin It on Pinterest

Share This