Après une visualisation dirigée, Marcel, aidant et participant à un atelier d’expression par les arts, offert par la Société canadienne du cancer à Laval, est invité à faire un dessin avec des gestes libres.  Il a dessiné deux vases, un droit et un renversé; celui du bas est rempli d’inquiétudes et d’incertitudes, mais avec un espace sur le côté pour qu’elles puissent se déverser.
Par la suite, Marcel a écrit un texte pour accompagner son dessin:
 « Inquiétude:
C’est le petit bruit de fond que j’entend toujours.
Incertitude:
Ça alimente le petit bruit de fond, ça le nourrit; si l’inquiétude était la mer, l’incertitude serait le vent.
Accepter:
C’est aimer le petit bruit de fond sans comprendre ce qui le fait, son origine. Même si le bruit change, c’est ré-accepter. »

Pin It on Pinterest

Share This