Voici le texte de Jasmine (participante aux ateliers d’expression par les arts à la Soc. Can. du cancer), qu’elle a écrit, après une visualisation dirigée et la réalisation de son aquarelle. Cette forme d’expression, axée sur notre monde intérieur, met en lumière schémas de pensées et croyances inhibitrices, peurs inconscientes.…  Prendre conscience permet de passer à l’action, centré sur ses véritables besoins.

« Il était une fois la force du doute prenant la forme du statique.  Elle était prisonnière entre son rêve, son désir, sa passion, et le geste qui ne venait pas au monde. Tout se passait entre cette démesure du rêve et les éclairs de l’impossibilité qui l’assaillaient.  Même le crayon y perdait son encre lorsque les mots risquaient de prendre leur place sur le papier de l’expression.  Et le temps était compté.  Elle voulait aussi cette liberté d’être, sans attaches aux anciennes planifications qui la ligotaient à son carnet.  Que voulait-elle vraiment ?  Était-ce la peur qui ne l’empêchait pas de disposer de sa plume ?  Pourquoi le temps se diffusait dans son quotidien comme l’air lors de grands vents ?

Moments d’émergence afin de retourner à sa propre essence. »

Pin It on Pinterest

Share This