Cynthia Fauteux, participante à l’atelier d’expression par les arts à la Société canadienne du cancer, à Ste-Rose, Laval, nous parle de son collage:

 » Il y a souvent une émotion qui nous habite qui est plus forte que les autres. Pour moi, c’est tout ce qui est relié au positivisme et à garder le moral. Il faut aussi aller voir ce qui se dévoile dans le côté miroir ou verso de cette émotion, pour moi c’est l’inquiétude, l’inconnu.
Après avoir choisi très instinctivement une série d’images, souvent des mots, je les ai déposés en deux piles. J’ai remarqué les mots SUN et SHADE (SOLEIL et OMBRE). J’ai trouvé qu’ils représentaient bien les titres de mes collages à venir. J’ai débuté par le positivisme. J’ai choisi un carton bleu pâle. La même couleur bienfaitrice qui apparaîtra suite à la visualisation post-collage. Ce qui est ressorti, plusieurs mots, quelques images.

Le côté SOLEIL
Les mots parlent: Recommencement, donner le meilleur, en santé, un succès d’un couple heureux longtemps, une grande fête pour célébrer ma guérison à venir, un couple main dans la main pour représenter le fait de se soutenir tous les deux tout au long du processus, voir le merveilleux et l’harmonie autour de moi, garder éveillée mes passions, faire des choix, focuser sur le positivisme lorsqu’il y a des portes et des ponts à traverser, voir la lumière derrière la fenêtre, voir les belles choses simples de la vie, garder toujours une petite note fantaisiste.
Le côté OMBRE
Je pense en premier au positivisme mais je ne suis pas dans le déni, je ne porte pas des ornières devant mes yeux. Je sais qu’il y a un chemin de traverse qui peut m’amener pour l’au revoir. Les risques sont là.
Sur mon collage, cette fois-ci d’un beau vert mousse, encore une fois les mots et des images : L’image de la femme toute recouverte de glaise : Le miroir ne me montre plus la même personne. Il y a une grande adaptation. Mais la glaise ça coule avec l’eau et dessous je suis là. Mon mari me dit que je suis belle. Bonheur. L’image de la feuille d’automne roussie et trouée montre la fragilité, tout comme cet animal aux pattes graciles. L’image du tibétain me démontre qu’il faut accepter de recevoir de l’aide des autres. L’image centrale de la personne abritée par un grand parapluie montre que je dois me protéger.
Et les mots qui parlent : Mystère, la crainte de la douleur, perte d’autonomie, le coffre aux trésors pour réaliser qu’il a plein de choses à découvrir dans cette étape de ma vie. Sur moi, sur la vie. Ne pas passer à coté, prendre le temps de penser et réaliser que ce que je regarde derrière moi est beau. Prendre des périodes nécessaires de solitude pour penser. Sans drame. Prendre les défis lorsqu’ils arriveront.
Dernier appel et la tortue marchant doucement avec sa lourde carapace : Oui peut-être que ce sera mon dernier appel et je devrai avancer vers cela. Mais je pense peu à ce scénario. Vraiment très peu. Tout en bas de mon collage j’y ai mis le mot Partir, car oui peut-être que je partirai plus tôt.

Mais le mot de la fin est, au contraire : EN SANTÉ. Le collage a parlé!!! D’autant plus que l’expression, et je l’ai réalisé après le collage: l’expression GOING HEALTHY veut bien dire ALLER VERS LA SANTÉ. « 

Pin It on Pinterest

Share This