Sylviane et son dessin: « Volupté »

 » Il était une fois, une femme sans visage laissant flotter son corps nu au-dessus de cette musique provenant de la mer bleue.

Cette femme semblait porter son regard vers l’horizon non défini. Tout comme ses cheveux, se confondant avec le bleu de la mer, et qui semblait habiter des plumes d’oiseaux du ciel et d’ailleurs.

Son corps nu, était couvert de fleurs du printemps nouveau, comme si tous les bleus causés par les heurts de la vie avait fait place maintenant à la douceur au renouveau, à la naissance de grands espoirs florissants.  »

Sylviane P., participante aux ateliers d’expression par les arts, à la Société canadienne du cancer.

Pin It on Pinterest

Share This