Cloche_zen

« Cloche pour la paix au jardin japonais », crayon de couleur noir

Première impression dessinée.  Les rebords du toit sont arrondis, même si, en realité, ils sont plats.  Tout en griffonnant, des perceptions inconscientes se sont glissées, malgrė moi, à travers les traits.  Influence des temples orientaux ?

Ce croquis représente le temps qui s’arrête, et auquel je consacre quelques instants pour partager, en dessinant, cet espoir de paix dans le monde. Ce dessin fait « sens » pour moi, car je ressens toujours le besoin de choisir un sujet qui résonne dans mon cœur.

Info: Espace pour la vie

« Une cloche pour l’espoir
Offerte à la Ville de Montréal en 1998 par la Ville d’Hiroshima, la cloche de la paix qui se trouve au Jardin japonais du Jardin botanique de Montréal a été créée d’après un concept original de Masahiko Katori, un artiste japonais réputé. On peut y lire la devise « L’espoir pour l’avenir ». (…) Élément important de la vie traditionnelle et des temples bouddhiques, cette cloche concrétise le pacte d’amitié et de paix signé par la Ville d’Hiroshima avec la Ville de Montréal. Seules cinq autres villes dans le monde possèdent une cloche de la paix offerte par la Ville d’Hiroshima : Volgograd (Russie), Hanovre (Allemagne), Honolulu (États-Unis), Chongqing (République populaire de Chine) et Taegu (Corée du Sud). »

Pin It on Pinterest

Share This