imageimage
— Voir autrement,
marqueur noir et  pinceau avec réservoir à l’eau
« Je revenais emballée du 1er cours, où on avait vu entre autres la perspective. Je venais de passer 3 heures à observer et à tenter de dessiner une plante et ses fleurs, puis à dessiner un bonzaï et essayer d’en reproduire la perspective.  En revenant à ma voiture j’ai vu de loin une marque noire sur ma vitre. Il se passait quelque chose.  J’ai cru que ma vitre était cassée.   C’est en me rapprochant que j’ai vu le jeu d’ombres sur ma vitre et la branche qui se dessinait clairement. J’ai été surprise et émerveillée. C’est comme si je voyais pour la première fois!  Il m’est venu spontanément de saisir ce moment.  Il y avait un jeu d’ombres au sol aussi, mais que j’ai à peine griffonné.
Ça été vraiment un moment d’émerveillement pour moi. Une vision neuve, nouvelle et surprenante à la fois. »
Sylvie, participante à l’atelier de croquis de ce printemps au jardin botanique de Montréal  

Pin It on Pinterest

Share This