blog.3mai.13
La confusion, aquarelle
Il y avait un cours d’eau à traverser. Elle avait peur de le traverser, car il n’y avait pas de pont. Elle avait besoin de courage et de croire en son potentiel pour y arriver. Elle découvrit la lumière intérieure et son lieu de ressourcement et d’épanouissement.
— Une participante en coaching individuel.

Pin It on Pinterest

Share This